Albias, Mardi 21 Novembre 2017, 5 °C, Brouillard
     VOIR LA MÉTÉO    
Mairie d'Albias
Place de l'Hôtel de Ville
82350 ALBIAS
05 63 31 00 12
09 70 62 87 07
Histoire d'Albias

La commune d'Albias

Histoire d'Albias

À la période gallo-romaine : sur l’emplacement actuel de la paroisse de Sainte Raffine existait un quartier de la ville de Cos, ville qui avait à la même époque l'étendue de Toulouse.

La voie romaine de Cahors à Toulouse passait par Cos.

Vers 1150, le vicomte de Bruniquel créa trois bastides dont celle d’Albias qui portera successivement les noms de « Biaccié », « Bias », « Albiassio », « Albiac », et enfin Albias. Elle porta aussi le nom de Tulmont.

Entre 1561 et 1669, Albias n'échappe pas aux guerres de religion et à plusieurs reprises elle a été détruite et reconstruite pour atteindre une population de 1 500 habitants vers 1669.

À partir de 1752,  Albias tire son importance de la création du tracé de la route nationale D820 actuelle (Paris-Toulouse-Espagne) qui se concrétise par la construction du pont sur l’Aveyron de 1757 à 1767. Deux mois après la fin des travaux la poste à chevaux empruntera cette nouvelle voie.

Généralités historiques

Bastide fondée au XIIIe siècle par les vicomtes de Bruniquel.

Vestiges préhistoriques et antiques

Agglomération gallo-romaine de Cosa au lieu-dit Sainte-Raffine : poterie, ustensiles, monnaies, voie romaine.

Architecture civile

Domaine de La Clare : manoir et pigeonnier circulaire XIXe siècle.

Architecture sacrée

Église Saint-Georges, XVIIe siècle et XIXe siècle / Temple